07/10/2005

Diderot, Jacques le Fatliste et son maître

Dès les premiers mots,....

Comment s’étaient-ils rencontrés ? Par hasard, comme tout le monde. Comment s’appelaient-ils ? Que vous importe ? D’où venaient-ils ? Du lieu le plus prochain. Où allaient-ils ?

 Est-ce que l’on sait où l’on va ? Que disaient-ils ? Le maître ne disaient rien ; et Jacques disait que son capitaine disait que tout ce qui arrive de bien et de mal ici-bas était écrit là-haut.

Le MAITRE. – C’est un grand mot que cela.

Jacques. -  Mon capitaine ajoutait que chaque balle qui partait d’un fusil avait son billet.

Le maître. – Et il avait raison….

20:35 Écrit par ecrivain89 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.